Category Archives: From Paris

Notre-Dame, April 15,2019

I never thought I would ever see Notre-Dame on fire, because for me, like many French, she is immortal, built since 1163 until the end of XIV th century. It represents beauty, spirituality, time, hope. Notre- Dame is our soul.

When I saw the huge smoke from the rue Sainte-Geneviève, I thought it was screwed up. “The forest” (the 1300 trees forming the frame) was ravaged by fire in his heart.

On the Quai de la Seine, we were gathered in front of the drama, stunned, desperate for so much powerlessness, silent most of the time, and suddenly shouting as the flames grew, that immense yellow clouds rose from the melting lead, watching the actions of firemen who seemed vain facing the violence of the fire. Late, firemen managed to get into the gallery and started watering from all sides.
A vision of apocalypse and punishment, it also reminded us of the great catastrophes, the 11th of September and the horror of the first attacks. What emotion, we were crying!

At 22:45 we had the impression that the fire was under control, that the north tower would be saved thanks to the valiant firemen! We left, greeting each other. There were so many people everywhere in the neighborhood, rue Saint Julien Le Pauvre, people sang hymns, it was reassuring this communion, I sang too.

Notre-Dame, 15 avril 2019

Je n’aurais jamais pensé que je verrais un jour Notre-Dame en feu, car pour moi, comme beaucoup de Français, elle est immortelle, édifiée dès 1163 jusqu’à la fin du XIVe siècle. Elle représente la beauté, la spiritualité, le temps, l’espoir. Notre-Dame est notre âme.

Lorsque j’ai vu l’énorme fumée de la rue de la Montagne Sainte-Geneviève, j’ai pensé que c’était foutu. « La forêt «  (les 1300 arbres constituant la charpente) était ravagée par le feu en son cœur.

Sur le quai de la Seine, nous assistions réassemblés au drame, sidérés, désespérés de tant d’impuissance, silencieux le plus souvent et criant soudain en même temps que les flammes grandissaient, que d’immenses nuages jaunes s’élevaient dus à la fonte du plomb, guettant les actions des pompiers qui nous paraissaient vaines face à la violence du brasier. Tard, les pompiers ont réussi à monter dans la galerie et ont commencé à arroser de toute part. Quelle émotion, nous pleurions !

Vision d’apocalypse et de châtiment, cela nous rappelait aussi les grandes catastrophes, le 11septembre et l’horreur des premiers attentats. Quelle émotion, nous pleurions !

A 22h45 nous avons eu pourtant l’impression que le feu était maitrisé, que la tour nord serait sauvée grâce aux vaillants pompiers ! Nous nous sommes quittés en nous saluant. Il y avait alors beaucoup de monde partout dans le quartier, rue Saint Julien le pauvre, les gens chantaient des cantiques, c’était rassurant cette communion, j’ai chanté aussi.

 

A Brush with Genius and an Encounter with Angels

We’ll soon have the chance to rediscover the denizens of the Val de Grâce dome in all their (almost) glory !

Anne d’Autriche commissioned the Val de Grâce church in the XVIIth century to express her thanks for the birth of her son, the future Louis XIV.

The original statues of angels and genius decorating the church’s dome, badly damaged by time and pollution, have been removed and will be exhibited in the crypt and the Nuns’s Choir.

Exact copies of these statues, created with the aid of a 3D printer and hand-carved to scale (118 inches) in 3-ton blocks of stone, are due to be installed at the site in April 2019.

We’ll keep you posted on the progress.

This represents the largest restoration project of Parisian statues directed by OPPIC (Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture), Ministère des Armées, Bureau MANCIULESCU ACMH, l’Entreprise LEFEVRE, SOCRA, Groupement LOUIS GENESTE,TOLLIS, Atelier BOUVIER, Groupement SNBR.

Rencontre des génies

Quelle chance de découvrir les habitants du dôme du Val de Grâce : les anges du chevet et les génies du tambour du dôme sont parmi nous !!

La magnifique Eglise du Val de Grâce construite au XVIIème siècle, sur le vœu d’Anne d’Autriche pour remercier Dieu de la naissance de son fils Louis XIV, est en restauration.

Les statues des anges et génies ornant l’extérieur du dôme, très dégradées par le temps et la pollution, ont été déposées et seront placées dans la crypte ou dans le chœur des religieuses de l’Eglise.

Les nouvelles copies des génies réalisées en impression 3D, à l’échelle 1 (3mètres) et en taille directe selon des procédés traditionnels sur des blocs de pierre de 3 tonnes, seront installées en avril prochain.

Rendez-vous au prochain envol.

C’est le plus grand chantier de restauration de statues à Paris mené par l’OPPIC (Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture), Ministère des Armées, Bureau MANCIULESCU ACMH, l’Entreprise LEFEVRE, SOCRA, Groupement LOUIS GENESTE, TOLLIS, Atelier BOUVIER, Groupement SNBR.

 

 

 

The apiary in the Louvre

In 2018 six beehives were installed at the foot of the Louvre in the Raffet garden. It is such a vision, almost an impressionnist joy to contemplate so  many beauties without pesticides in a field much more larger than a painting …

En 2018 six rûches ont été installées au pied de la façade du Louvre dans le jardin Raffet.  C’est une telle vision, presque une joie impressionniste de contempler toutes ces beautés sans pesticides dans un espace beaucoup plus grand qu’un tableau…

Grand Bouillon Camille Chartier

Founded in 1906 by the famous Chartier family, this Bouillon (old brasserie) is listed as an historical monument, with its Art Nouveau façade and interiors. This style brought fancy after the architectural uniformity imposed during the construction of Haussmann buildings 30 years before and even now!

Bouillon Camille Chartier has become Bouillon Racine located 3 rue Racine Paris 6eme

Fondé en 1906, par la célèbre famille Chartier, ce Bouillon ( ancienne brasserie) est inscrit aux Monument historiques, par sa façade et sa décoration intérieure Art Nouveau. Ce style, apporta de la fantaisie après l’uniformité architecturale imposée lors de la construction des immeubles Haussmanniens 30 ans auparavant et même maintenant.

Le bouillon Camille Chartier est devenu le Bouillon Racine situé 3 rue Racine Paris 6eme.